Immeuble Le Triton - 5 rue du Gabian - 98000 Monaco Tél : +377 92053030 - Fax : +377 92053006 Email : fmtir@fmtir.org
JEUX DES PETITS ÉTATS D’EUROPE - MONTÉNÉGRO 2019
Deux ans ont passé depuis la dernière édition de cette belle compétition, et notre équipe de compétiteurs s’est retrouvée en terre monténégrine pour une nouvelle semaine d’aventures.
Le Montenegro est le plus petit des sept pays nés de la division sucessive de l’ex Yougoslavie. Il partage ses frontières avec la Bosnie Herzegovine, la Serbie et le Kosovo.
Départ dimanche de Grand Prix de Formule 1, vers l’aéroport de Nice pour un vol en direction de Tivat. Arrivés à Tivat, sous la pluie, nous avons repris les bus direction Budva, vers notre destination finale : le village olympique. L’organisation a fait le choix de regrouper toutes les délégations en un seul et même lieu le complexe hôtelier Slovenska Plaza.
Situé à quelques pas de la mer Adriatique il se compose de villas, regroupant chambres et petits appartements, qui ont été attribués à chaque pays présent. Cet énorme complexe centralisait le restaurant pour toutes les délégations ainsi que le lieu réservé aux remises de médailles.
Comme pour chaque Jeux, le premier évènement marquant fut la Cérémonie d’Ouverture qui officialise le début des compétitions et par l’arrivée de la flamme, transportée par de nombreux petits sportifs monténégrins tout au long de son périple jusqu’à la vieille ville de Budva.
Cette cérémonie émouvante, racontait l’histoire du pays au travers d’un livre lu par une petite fille. Mais elle l’a surtout été pour nous lorsque nous avons vu Eric, notre carabinier, désigné pour être le porte-drapeau de la délégation monégasque. Ce fut pour lui un très grand honneur dont il se souviendra longtemps, n’en doutons pas ! Le début des entrainements étant prévu pour le mercredi matin, le mardi fut encore une journée de farniente pour les tireurs à 10m. Les tireurs du trap, plus chanceux, ont pu rejoindre leur stand de tir pour tester les installations.
carabine Homme. Carine Ornella-Canestrelli et Cynthia Varriale-Bonardi au pistolet Dame, Boris Jeremenko et Yvan Ornella au pistolet Homme, et pour finir Daniel Dandreis et Pascal Fontanili pour le Trap.
Pour cette année, le tir était représenté par le Président de la Fédération, Alain Van den Corput, Fabienne Pasetti coach carabine air comprimé, Claudette Frechet coach pistolet air comprimé et Xavier Boucourt coach Ball trap, sans oublier les compétiteurs Julie Giuffra et Ingrid Postifferi à la carabine Dame, Maxime Bouet et Eric Lanza à la
Hélas, la météo n’a pas été clémente durant les quatre premiers jours de la semaine, obligeant parfois le report des compétitions se déroulant en extérieur. Nos tireurs de ball trap ont eux aussi eu a souffrir des caprices du temps, avec des conditions météo extrêmement changeantes, rendant difficiles les conditions de tir.
Les tireurs à air comprimé n’ont heureusement pas eu ce genre de problème, et ils ont enfin pu découvrir le stand de tir.
fraîchement installé dans une salle omnisports. Ils ont pu faire leurs réglages et passer leur matériel au contrôle d’arbitrage pour en vérifier la conformité en respect du règlement ISSF qui régit les compétitions des disciplines olympiques.
C’est le jeudi matin que les choses sérieuses ont commencé. Pour le trap, 3 séries de 25 plateaux ont permis à Daniel Dandreis de finir la journée à la 3ème place ex æquo avec 3 autres tireurs. Pascal Fontanili avait déjà un peu de retard sur son coéquipier.
A 10m, ce sont les pistoliers homme qui ont ouvert le bal avec en piste Boris, médaillé de bronze en 2017, et Yvan le «petit» nouveau de l’équipe. Boris tire un très beau match, profitant au passage pour battre son record personnel et marquer 2 séries à 100 points. Il sort premier des éliminations et se qualifie en finale. Yvan, nous a longtemps laissé espérer, mais malheureusement pour quelques petits points de retard ne participera pas à la finale. Vint ensuite le tour des dames avec Carine et Cynthia. Après un match un peu en dessous de leur niveau, elles se qualifient toutes les deux en finale.
Nouveau format pour les finales. Alors qu’un match de qualification dure 1h15 pour 60 plombs, les finales se tirent en 2 séries de 5 plombs tirés en 250 secondes chacune, puis au coup par coup en 50 seconde chacun. Le tireur arrivant au 12ème plomb avec le score le plus bas est éliminé et fini 8ème. Un nouveau tireur sera alors éliminé tous les 2 plombs suivants prenant les places suivantes par le bas du classement. Boris a su rester dans le haut du tableau pendant la plus grande partie de la finale mais a finalement s’incliner devant son concurrent islandais au dernier plomb. Il fini médaille d’argent !
Trois médailles en trois participations… et une dans chaque couleur !
La finale des filles avait assez bien commencé, mais allait se gâter lors de la deuxième série de 5 plombs. Le retard accumulé ne leur a pas permis de rester en course et elles terminent 7ème et 8ème. Vendredi matin fut enfin au tour des carabiniers de défendre les couleur de Monaco. Éric et Maxime, tirent leur match de qualification avec plus ou moins de bonheur. Maxime passe à coté de son match et n’entre pas en finale. Éric se qualifie, et monte crescendo jusqu’à la 5ème place.
Après les garçons, ce sont Ingrid et Julie qui prennent place au pas de tir. Match difficile pour Ingrid qui ne passe pas la barre de la finale et un gros suspense pour Julie qui n’a cessé de passer de la 9ème à la 8ème place, pendant toute la fin de son match. Elle sort 8ème des qualifications avec en poche une place en finale. Elle entre sur le pas de tir très déterminée, marquant rapidement des points face à ces concurrentes. Régulière, elle a su conserver son avance et se classe à une très belle 4ème place.
Félicitations à nos jeunes tireurs, Julie et Maxime, qui poursuivent encore leurs études, et ont aménager leur emploi du temps en pleine période d’examens pour faire le déplacement au Monténégro. Pas facile à ce niveau de conjuguer études et entraînement… Pendant ce temps, nos amis tireurs de ball trap, cherchaient eux aussi à entrer dans la liste tant convoitée des 6 qui auraient le privilège de tirer la finale. Daniel bien placé à la clôture de la veille, rate l’entrée en finale pour un tout petit plateau. Pascal ayant un peu trop de retard sur ses concurrents n’entrera pas en finale, lui non plus. Et voilà, fin du tir pour cette édition des Jeux ! Et comme on dit… après l’effort, le réconfort ! Nous avons profité de notre temps libre pour faire un peu de tourisme au soleil, et découvrir une nature magnifique que l’organisation des Jeux avait à cœur de préserver à tout prix.
Prochaine édition des Jeux à Andorre en 2021 !